dinsdag 20 maart 2012

'La soupe aux cailloux' Martine Provis



«Les jours s'écoulaient semblables à eux-mêmes, avec davantage de mauvais moments que de bons. Par "bons moments" il faut entendre ceux durant lesquels nos parents étaient absents.»


Arrachée à sa douce mère adoptive à l'âge de quatre ans, Marthe découvre ses vrais parents. Ces Thénardier aux allures de petits-bourgeois de province se révèlent des bourreaux sans merci. Leurs mains ont oublié les caresses et ne délivrent même que des coups de poing violents. Ce récit narre la longue descente aux enfers, à l'aube de la Seconde Guerre mondiale, d'une petite fille brutalisée et humiliée...


Lu dans une nuit longue.

Geen opmerkingen:

Een reactie plaatsen