maandag 5 november 2012

La soupe qui fait rire... et soupire


La préparation du bouillon

avec 2 carottes, 1 oignon avec peau, 3 feuilles de laurier, 1 navette jaune, 1 branche de  romarin , poivre moulu, viande de soupe,  Sans Sel! pendants des heures en dessous le point d'ébolution m'a fait chanter et sourire de plaisir. Tralala. La cuisine se remplissait avec des oudeurs qui faisaient grogner mon ventre.

Mais, le lendemain par contre, plus qu'un soupir m'échappais. Dire que la seconde préparation de cette soupe (superbe, forte, énergique, riche et surtout saturante)  m'a amusé équivaut pour moi à une litote.
Pendant des heures j'ai coupé, épluché, plongé, entamé, cisaillé, incissé, tranché, pelé


les 3 navets jaunes, les 4 carottes, les 2 poireaux, le quart du chou blanc (fallait un vert), 400 gr de choux de Bruxelles, 3 oignons, 250 gr d'haricots blanc (d'une boite : )), 500 gr boules d'hachis préparé avec un oeuf, persil, avoine et épices. Ma caserolle de 6 liters était rempli jus qu'au bord avant d'ajouter quoi d'autre.



Mais en regardant manger les invités, j'ai oublié le matin.

Geen opmerkingen:

Een reactie plaatsen