maandag 26 januari 2015

Pleurotte et café





Yolan
le plus jeune de mes fils c'est lancé dans la durabilité
-Maman, retiens le mot durabilité, c'est le mot du future.
Je lui écoute pendant le repas.
Il fini ces études d'ingénieur en chimie dans quelques mois , il fait une thèse sur le champignon, plutôt les pleurotes. Le dernièr expériment concernait le pleurote Eryngii, la meilleure.

Au début l'étude se passait façon d'amateur. Dans la cave d'un café-bar à Louvain il cultivait des champignons sur le marc de café. Après un temps il voyait bouger des choses grises qui grossisaient du jour en jour.
Un bon moment les champignons étaient prêt à cuellir et là, l'étudiant doubtait  de ces talents culinaires et confie sa récolte à un chef cuisinier; c'était la fête! La radio est venu pour une interview.
Maintenant les choses se passent sur une façon plus professionelle, à Bruxelles dans les caves de Tour et Taxi avec  Permafungi
Le fils y travaille presque tous les jours et moi, jai eu l'occasion d'expérimenter dans ma cuisine, parce qu'ils ont besoin de chaleur, les Pleurotus ostreatus!





















Recette inventée:
-bouillez de l'eau pour préparer le spaghetti quinoa
-coupez assez de persil


-cuisez une poignée de pignons de pin avec peu d'huile d'olive dans une poêle bien chaud, evitez qu'ils deviennent noir, verser sur une assiette 
-posez la poêle denouveau sur le feu avec huile d'olive pour cuire une gousse d'ail coupée fine,
-ajoutez les pleurotes déchirées, tournez les prudemment avec une spatule en bois, poivrez



-mélangez le spaghetti avec les pleurotes et la creme de soya
-assaisonner avec sel et poivre
-garnissez avec les pignons de pin et du persil
bon appétit!




Geen opmerkingen:

Een reactie plaatsen