dinsdag 30 oktober 2012

La terinne brunne au bec verseur




J'adore ma terinne brunne et pas seulement pour en préparé un plat. C'est une grande avec un bec verseur. Imaginer combien de fois on à verser le jus de gros morceaux de viande ?  Parfois les vide greniers dévoilent des trésors sans pareil; c'est une terinne comme ma grand-mère-jamais-connue employait certainement.
Le vieux m'attire, les mixte des rochers, cailloux, galets aux murs et dans la terre, le bois avec ces chênes fiables, ces Robineas capricieuses,  les gros chevilles du forgeron, tout le vieux matériel que se trouve ici dans et autour la ferme m'ensorcelle. Un sentiment que je suis née cent trop tard persiste et je suis soulagé que je n'ai plus pour cent ans à vivre.


Chaque objet a une histoire et qui l'a prit en main? Quelles mains? Des mains grands et sales avec âmes pures ou pas? La vieille ferme fait rêver.
Quand je ferme mes yeux et j'écoute la nature, les histoires se rapprochent.





Geen opmerkingen:

Een reactie plaatsen