donderdag 6 september 2012

(Cer)feuille de poésie

En pensant que les pois de chiches ne poseraient plus de questions je commence de bonne volonté cependat jetant un oeil sur l'ordinateur. 'Humus par Jaimie Oliver'. Il est bien ce Jaimie, il aime, il respire, il sent et joue avec la nourriture à une façon physique et sensuel.La preuve qu'il regarde plus loin que son nez s'étale dans ses magazines. Sa recette d'humus est une bonne, plein d'indications. Me voilà avec mon vérin dans lequel j'écrase, tourne, pousse, broie, moule et tape de bonne humeur


Sur un autre site - quelqu'un a distillé la meillieure entre les cent recettes - on nous conseille qu'après avoir tremper les pois chiches 24 heures de les bouillir une fois court et puis jeter l'eau pour les bouillir une seconde fois lentement pendant une heure et demi, avec les graines de sésame. Quand je verse l'eau des pois chiches bien cuite une seconde fois dans l'évier je me rapelle tout d'un coup le conseil de Jaimie: 'garder l'humidité du cuisson'. Tant pis. J'ai du ajouté une plus grande quantité de 'l huile et citron - avec le mixte de coumin, graine de sésame, poivre rouge, d'ail et de sel - pour obtenir une belle et délicieuse purée.


Cependant je me prépare une soupe:
300 gr cerfeuil
l'huile d'olive
2 l d'eau + 2 cubes de bouillon
100 ml creme de soja
sel et poivre...



....mais je retiens un bouquet de cerfeuil pour mixer avec une portion d'humus, garni avec du cavi-art.

Geen opmerkingen:

Een reactie plaatsen