zondag 12 augustus 2012

Ô fraise!

...Ô fraise ! un poète latin
T'aurait fait mûrir sur le sein
De Vénus ou de sa maîtresse ;
Je te préfère où tu te plais,
À l'ombre où les rossignolets
Modulent sans fin leur tendresse....

Pierre Dupont

Geen opmerkingen:

Een reactie plaatsen